Tex fait une blague sur les femmes battues : le web s’insurge

Une blague qui ne passe pas. L'humour noir, aujourd'hui interdit ?

0
57

Une fois n’est pas coutume, c’est encore la chaîne C8 qui fait parler d’elle aujourd’hui. En cause, une blague de Tex qui ne passe pas. La toile s’en mêle…

Le CSA, la nouvelle police du rire

On ne peut plus rire de tout. C’est le constat que nous pouvons dresser après le saisissement par le CSA concernant le passage de Tex dans l’emission C’est que de la télé présenté par Julien Courbet sur C8.

Tout a commencé par une blague très simple : « Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois ! ». Un peu beauf, pas forcément marrant. Mais surtout, interdit par les normes actuelles.


Ci tôt le mal prononcé, les réactions ne se sont pas fait attendre. Entre insultes, dégoût, Tex est passé pour le nouvel ennemi numéro 1 de la TV. Abasourdi par l’horreur proféré en direct, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a directement saisie le CSA pour statuer sur une blague jugée “indigne et irrespectueuse qui banalise les violences conjugales”

Coluche s’en retourne dans sa tombe

Le harcèlement des femmes est au coeur de l’actualité. C’est évidemment un sujet grave que le gouvernement a pris à bras le corps pour tenter de le résoudre. Mais preuve est que le débat a franchi une nouvelle frontière : celle de l’humour noir qui dérange.

Julien Courbet via le twitter de l’emission a beau rappelé le fait de dissocier “Humour” et “Réel”, cela ne fonctionne plus aujourd’hui. Cela a fonctionné a une époque plus vieille que le Web.

Blague de Coluche Une de coluche

Boubyranol vous a déniché quelques vieilles unes de magazines à propos de Coluche. Est-ce que cela pourrait passer aujourd’hui sans se prendre une dizaine de procès, des centaines d’injures et des levées de bouclier par milliers ? Pas sûr… le débat est ouvert. Vous en pensez quoi, vous ?

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here